Avertissement d’incendie

Voici la présentation d’une « édition » que nous lançons  Gilles Sainati et moi. sur Médiapart. Je retranscrirai les billets de cette édition ici même à chaque parution, afin notamment de permettre à ceux d’entre vous qui ne vont pas sur Médiapart de nous apporter leurs commentaires…

Nous attendons la décision du modérateur de médiapart, afin de pouvoir créer le premier billet. Bien entendu, celles et ceux qui souhaiteraient contribuer à cette édition sans pour autant s’abonner à Médiapart peuvent parfaitement le faire à partir de ce blog: il leur suffit après avoir vérifié que la brève présentation ci-dessous leur correspond, de me contacter ici.

A très bientôt, donc.

GOS

« C’est dans l’esprit du texte éponyme de Walter Benjamin, « Avertissement d’incendie », écrit peu avant son suicide en 1940 alors qu’il était « minuit dans le siècle » que nous voulons consacrer cette édition à un ensemble d’informations  de réflexions et de débats prenant acte d’une situation qui nous paraît dramatique pour les libertés en France en 2013.
Nous pensons que les libertés individuelles et collectives sont depuis le début du siècle de plus en plus violemment attaquées de toutes parts et se réduisent en peau de chagrin.  Elles sont plus que jamais en péril face à l’évolution de moyens technologiques toujours plus efficaces, actifs et  omniprésents aux mains des pouvoirs de toutes natures, de tous ordres et de toutes obédiences politiques religieuses et corporatistes.
Les rédacteurs de ce groupe qui se constituera par cooptation,  seront des femmes et des hommes engagés sur le terrain des luttes.Une particularité demandée pour devenir rédacteur de cette édition est d’exercer ou d’avoir exercé une profession ou d’avoir une expérience personnelle directement en prise avec les problématiques que nous allons traiter dans des domaines très directement concernés par le recul des droits et des libertés. ( p ex: justice, médecine, enseignement, psychiatrie, prisons etc.) »…

Ce contenu a été publié dans psychanalyse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.